H2O : Le point sur les side pockets

Si vous détenez des fonds depuis plusieurs années, vous avez probablement entendu parler de la success-story puis de la chute de H2O, dirigée par le Français Bruno Crastes. Pire, une partie de votre épargne financière est peut-être bloquée dans les fonds dits « SP », sans information sur une éventuelle date de déblocage ni valeur de restitution.

Chronologie des fonds cantonnés

Ce paragraphe retrace de façon chronologique les points importants de l’affaire des side pockets :

  • octobre 2020 : suite à la demande de l’AMF, scission des fonds H2O. Les fonds suffixés par « SP » correspondent aux fonds cantonnés. Le remboursement de ces parts doit intervenir d’ici juin 2021. Ces fonds ont une valeur liquidative estimée par H2O.
  • juin 2021 : report du remboursement des side-pockets à début 2022, avec remboursement partiels d’ici là. Nouveau contrat de dette dit FSSSN (First super senior secured note) à échéance début 2022 émis par le groupe Tennor.
  • août 2021 : arrêt de la publications des valeurs liquidatives. Le groupe KMPG n’a pu certifier les comptes des SP.
  • novembre 2021 : un tribunal d’Amsterdam déclare la holding Tennor insolvable. Si cela est avéré, les SP ne valent plus rien.
  • décembre 2021 : la décision d’insolvabilité du groupe Tennor est annulée
  • janvier 2022 : publication des valeurs liquidatives des fonds cantonnés à la date du 31/12/2021. La décote moyenne est de 30% (jusqu’à 44% pour Moderato)

A quoi peut-on s’attendre en 2022 ?

Y a-t-il des raisons d’espérer un remboursement ?

H2O a récemment renforcé ses équipes commerciales, notamment en Suisse, afin d’entrer dans une nouvelle phase de développement. Suite au Brexit, les bureaux sont désormais répartis entre Londres, Paris, Moncao, Singapour et Genève. Les éléments suivants plaident en faveur d’une restitution des sommes bloquées :

  • la reprise du référencement des fonds H2O dans les contrats d’assurance-vie
  • le développement sans accroc en Suisse. En effet, comment gagner la confiance de nouveaux clients tant que cette affaire de fonds scindés n’est pas résolue ?
  • des performances 2021 décevantes pour les fonds stars Multibonds (3,24% en part R) et Allegro (5,52% en part R). Les gérants ne pourront donc arguer d’excellentes performances se substituant au remboursement des SP.
  • un précédent existe avec les fonds GAM Star : le gérant star Tim Haywood a été suspendu pour irrégularités, les fonds bloqués, puis restitués un an plus tard avec un bonus de 0,5%.

Y a-t-il des raisons de s’inquiéter ?

Oui, et elles sont nombreuses.

  • la réputation sulfureuse et controversée du directeur du groupe Tennor : Lars Windhorst. A 45 seulement, cet Allemand a survécu a un crash d’avion au Kazakhstan, est connu pour des fêtes extravagantes à Londres, et est un actionnaire majeur du club de football Herta de Berlin. Son nom apparait régulièrement dans les actualités financières (HSBC dernièrement).
  • la solidité financière du groupe Tennor (La Perla Fashion Holding…)
  • manque de communication et de transparence du groupe H2O (c’est un comble)

Mon pronostic

A ce jour point de remboursement partiel comme cela était prévu. Le remboursement des SP prévu en janvier 2022 sera probablement décalé une nouvelle fois. On en vient à se demander si le but ne serait pas de jouer la montre, au point de décourager les investisseurs de récupérer leur mise.

Le saviez-vous ?
L’association Collectif Porteurs H2O a pour objet de regrouper les investisseurs lésés afin de défendre leurs intérêts de façon amiable, ou au travers d’actions judiciaires si besoin, afin d’obtenir une indemnisation en priorité. L’adhésion s’élève à 50€ (adhésion unique).

Pour aller plus loin

Philippe MAUPAS, à travers son blog Alpha Beta Blog, suit l’affaire H2O en détail et reconstitue les performances des fonds initiaux en tenant compte des fonds scindés. Lars Windhors lui répond même en personne !

1 Trackback / Pingback

  1. Portefeuille de fonds T1 2022 – Le petit épargnant

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*